Un Géant au cœur solidaire s’est éteint

Publié le par Section de Lille Fives

http://www.psnord.fr/wp-content/uploads/2013/06/Pierre-Mauroy-300x287.jpgC’est avec une immense tristesse que les socialistes lillois ont appris ce matin le décès de leur grand Camarade Pierre Mauroy.

Il a été le premier socialiste Premier Ministre sous la Vème République, chef du gouvernement de l’union de la gauche, menant le grand tournant, une politique résolument ancrée à gauche et qui a permis de grandes avancées sociales et sociétales pour le pays dont on perçoit aujourd’hui encore les bienfaits.

Nous nous souvenons encore, avec beaucoup d’émotions, de son dernier discours au Sénat en 2011, évoquant la retraite à 60 ans, ligne de vie, parcours mérité pour les Françaises et les Français qui ont travaillé durement pour vivre.

Ce grand militant, à l’idéal socialiste chevillé au corps, fasciné par Léo Lagrange et acteur de l’éducation populaire, a toujours gardé conscience du combat nécessaire des classes ouvrières pour aspirer à une vie meilleure. De cette terre nordiste, de l’Avesnois où il est né, il avait connu les heures sombres de la guerre, mais aussi le courage et la passion des mineurs, des bûcherons, des agriculteurs. Les visages de ces hommes et femmes sont restés gravés dans sa mémoire toute sa vie durant et ont inspiré chacun de ses pas en politique.

Ce grand militant, amoureux des idées, n’a toujours eu qu’un souhait pour son Parti : celui de l’Unité de tous, appelant au rassemblement, à l’apaisement, au respect des convictions de chacun. Bon nombre de socialistes lillois a en mémoire Pierre Mauroy, assis au milieu des camarades dans une assemblée socialiste, attendant le tour de parole pour se lever et apporter son regard, modestement, dans un langage plein de malices, de détachement et de tendresse.

Fidèle à ses origines ouvrières, il s’en est inspiré pour forger son destin et le lier à Lille. Dans le cœur des militants et dans le cœur des habitants lillois, il est surtout et pour longtemps celui qui a insufflé de la fierté à notre Ville comme Maire, rêvant à l’impossible pour les concitoyens et pour Lille qu’il respectait et admirait profondément. 

Il a porté ses ambitions pour la ville avec force et persévérance. Le réveil de Lille, il l’a accompli en ouvrant les portes de l’Europe, à travers la « bataille du rail » pour amener le TGV, ou encore le Tunnel. Il a également recréé de l’ambition en portant la candidature de Lille pour les Jeux Olympiques ou pour devenir Capitale Européenne de la Culture en 2004. Rien n’était assez beau et assez grand pour Lille.

Pierre Mauroy était également fidèle et admiratif des hommes et des femmes qui composent Lille et qui la font vivre. Si c’était un homme visionnaire, il n’en était pas moins  populaire, proche et humaniste.

Pierre Mauroy était un artisan de la Ville, de la vie et de la gauche. C’est un géant au cœur solidaire qui s’est éteint, Audrey Linkenheld, secrétaire du Comité de Ville et l’ensemble des socialistes lillois s’associent à la douleur de sa famille et pleurent leur ami, leur camarade.

Publié dans Parti Socialiste

Commenter cet article